Lacoste Endliner 116 2, Baskets Basses Homme Blanc Wht

B01C37CP1E

Lacoste Endliner 116 2, Baskets Basses Homme Blanc (Wht)

Lacoste Endliner 116 2, Baskets Basses Homme Blanc (Wht)
  • Dessus: Synthétique
  • Doublure: Textile
  • Semelle intérieure: Textile
  • Matériau de semelle: Caoutchouc
  • Type de talons: Plat
  • Fermeture: Lacets
Lacoste Endliner 116 2, Baskets Basses Homme Blanc (Wht) Lacoste Endliner 116 2, Baskets Basses Homme Blanc (Wht) Lacoste Endliner 116 2, Baskets Basses Homme Blanc (Wht) Lacoste Endliner 116 2, Baskets Basses Homme Blanc (Wht) Lacoste Endliner 116 2, Baskets Basses Homme Blanc (Wht)

L'enthousiasme

  • Auto moto
  • Basket
  • L'enthousiasme... Voilà une belle valeur à communiquer, le mot le plus important de la langue française selon Victor Hugo, enthousiasme, le Dieu à l'intérieur...
    Et vous, qu'est-ce qui provoque cette force invisible, cette énergie formidable, si contagieuse qu'elle se remarque avant même que vous ayez ouvert la bouche, avant même d'avoir commencé à vous présenter.

    Les recruteurs, occasionnels ou aguerris, engagés ou non dans un process favorisant l'égalité sont TOUS attachés à cet état d'esprit, et ne resteront jamais de marbre devant un candidat enthousiaste. Comment s'exprime l'enthousiasme en recherche d'emploi ? 

    Tout d'abord par le fait que vous ayez postulé pour toute autre raison que par automatisme. Cela signifie que vous n'avez pas envisagé de remettre votre destin entre les mains du hasard, vous savez parfaitement à qui vous vous adressez, vous savez parfaitement ce que vous êtes en mesure d'apporter et avez de ce fait choisi d'envoyer ou non une candidature spécifiquement préparée.

    L'enthousiasme s'exprime également par la certitude, que dis-je la conscience, qu'une période de recherche d'emploi, aussi pénible, angoissante et complexe soit-elle, est et restera une période entre deux jobs, un flottement de carrière, souvent considéré comme un échec dans notre société vouant malheureusement un véritable culte à la performance. Une période qui constitue pourtant un rendez-vous important avec soi-même, un rendez-vous unique que j'invite à considérer comme une occasion (si rare) de réfléchir à notre vie et de l'appréhender autrement. 

    L'enthousiasme s'exprime par un vocabulaire approprié, souvent constitué de verbes, des verbes d'action comme ceux que vous trouverez sur  Converse All Star Hi chaussures Personnalisé et imprimés UNISEX produit artisanal Continuity Texture size 33 EU
     ou  celui-là conjugués au présent  (voilà ce que je suis, voilà ce que je propose) et porteurs de mouvement, d'énergie, de propositions de valeurs.

    L'enthousiasme n'est pas une surenchère de superlatifs, d'exclamations contrôlées, de bonds exaspérant, mais plutôt une force, intérieure, résistant aux aléas et comportements parfois douteux ou scandaleux  de recruteurs (ma ligne éditoriale n'aborde pas ce sujet, cela ne veut évidemment pas dire que tout est beau dans le meilleur des mondes), une force sereine construite grâce à une démarche cohérente, une stratégie réfléchie, posée, confortée par un travail personnel favorisant le retour à la confiance, une estime de soi conservée, voire développée malgré le contexte.

    Enfin, l'enthousiasme, c'est l'attitude positive de candidats dynamisants, rayonnants (souvenez vous de l'effet de halo !), des candidats qui s'intéressent (une personne dite intéressante est généralement celle qui s'intéresse ). Qui recruteriez vous, une personne enthousiaste et positive ou son contraire ?
    "rien ne se fait sans un peu d'enthousiasme" Voltaire.
    Haut Les Coeurs !!!

    Un peu plus de deux semaines après l'attentat terroriste qui a eu lieu à la sortie du concert d'Ariana Grande à Manchester – coûtant la vie à 22 personnes –, plusieurs artistes étaient réunis ce 4 juin, dans la ville anglaise pour un concert d'hommage et de soutien aux victimes. Une quinzaine d'artistes se sont succédés sur scène d'Ariana Grande à Justin Bieber, en passant par Katy Perry, Liam Gallagher (d'Oasis), Chris Martin (de Coldplay), Pharrell Williams, ou encore le rappeur Mac Miller, pour jouer devant les 50.000 personnes qui ont réussi à se procurer des places, pour un concert qui a affiché complet en l'espace de six minutes.

  • Srd
  • Wall Street
  • Posté le lundi 01 décembre 2014

    Laurent Lagneau, le 30-11-2014 – Zone Militaire – opex360.

    Avec l’actualité très riche de ces derniers mois, le discours prononcé par le général Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées (CEMA), lors de  l’ouverture de la session nationale de l’École de guerre,  en septembre dernier.

    Après avoir brossé, sans concessions, les difficultés auxquelles les forces armées doivent faire face dans un contexte international compliqué (il parle de « tumulte du monde »), le général de Villiers a donc abordé, dans la troisième partie de son propos,  les qualités qu’il attend chez les officiers.

    Face à un mur, il y a deux attitudes possibles : être fataliste et s’asseoir en attendant qu’il tombe ou bien tout faire pour le franchir. Inutile de préciser que le CEMA préfère la seconde! Et pour lui –  ce n’est pas un lieu commun mais c’est ce qu’il a dans les « tripes »  – les officiers doivent faire preuve de courage et d’enthousiasme.  « Je crois en effet qu’il y a peut-être beaucoup de gens intelligents, mais qu’il n’y a pas assez de chefs charismatiques! » , a-t-il lancé.

    Du courage, donc.  « C’est la qualité première de l’officier, c’est la colonne vertébrale des futurs véritables hauts potentiels » , a affirmé le CEMA. Mais qu’est ce que le courage, à ses yeux?

    « Le courage, c’est celui de commander, c’est-à-dire de réfléchir, de décider, d’expliquer, de fédérer et enfin d’assumer ses responsabilités. C’est distinguer l’essentiel de l’accessoire et s’y concentrer » , a expliqué le général de Villiers.  « Trop souvent, on gère les problèmes. Ils ne doivent pas être ‘gérés’,  ils doivent être résolus! » , a-t-il ajouté, en reprenant la célèbre citation du maréchal Leclerc :  « Ne me dites pas que c’est impossible! » .

    Être courageux, pour le CEMA, c’est aussi «  savoir se remettre en question » . Et pour lui, sortir de l’École de guerre  « n’est pas une fin en soi ». « Continuez donc à progresser, à sortir des chemins battus, des idées toutes faites. Refusez l’objection du ‘cela s’est toujours fait comme ça’! » , a-t-il poursuivi.  « Vous n’avez pas droit à la médiocrité! », a-t-il encore lancé aux stagiaires. Et pour ne pas être médiocre, il faut travailler afin de « ne pas être demain désarmé lorsqu’il s’agira de prendre position et de défendre » un « point de vue ».

    Il s’agit pour les officiers d’aller  « au fond des choses », de « méditer l’histoire car elle constitue un immense capital d’expérience », de « consolider » leur « pensée stratégique »  et de réfléchir sur les valeurs militaires.  « Je crois que l’identité militaire est le capital de l’institution militaire. Refusez la banalisation du métier militaire », a dit le général de Villiers, qui a aussi demandé aux stagiaires de « résister à l’arrogance et aux certitudes toutes faites ».

    Un autre point sur lequel le CEMA a insisté est la cohésion.  « Elle n’est possible que lorsqu’on reconnaît en vous des qualités de coeur. Soyez vous-même, soyez de vrais chefs, des chefs vrais », a-t-il affirmé. « Aimez vos subordonnés. Ils vous le rendront », a-t-il poursuivi.

    L’autre qualité que le général de Villiers attend des officiers est l’enthousiasme.  « Des chefs tristes sont des tristes chefs » , a-t-il avancé.  « Aimez le métier militaire à la passion » , a-t-il lancé, en reprendant un citation du Prince de Ligne.  « Je ne vous demande pas de faire preuve d’un enthousiasme de façade, mais bien d’un enthousiasme de conviction » , a-t-il ajouté, précisant qu’il doit  « trouver son expression à l’intérieur comme à l’extérieur de nos armées ».

    Pour le CEMA, être enthousiaste, c’est être  « combatif face à l’adversité », faire « preuve d’imagination, d’esprit d’innovation et de pragmatisme ». « Je compte donc sur vous, non pas pour être de bons élèves, sages, méticuleux et bien lisses, mais pour être des officiers de caractère, déliés, incisifs, sans complexe, iconoclastes au besoin. Cela dans la perspective de pouvoir aider aux décisions et aux choix à venir, dans le contexte si délicat que je vous ai décrit   », a-t-il expliqué.

    Cet enthousiasme doit aussi servir à faire rayonner les armées.  « Dans vos nouvelles affectations, vous aurez l’occasion de côtoyer et de travailler avec d’autres décideurs que les seuls chefs militaires. Je vous demande d’être, auprès d’eux, des ambassadeurs des armées » , a déclaré le CEMA.  « Ne rêvons pas, si nous ne témoignons pas, si nous n’expliquons pas ce que nous faisons et comment nous le faisons, personne ne le fera à notre place. Il faut donc se faire connaître et se faire comprendre. L’esprit de défense se construit avec nos concitoyens et non à côté » , a-t-il fait valoir.

    Courage, enthousiasme… une troisième qualité est tout aussi essentielle que les deux autres aux yeux du général de Villiers. Aussi surprenant que cela puisse paraître, il s’agit de l’humour,  « cet anti-virus de la vanité ou de l’orgueil, cette distance que vous créez avec la réalité de la vie et qui relativise votre importance », a-t-il dit. « Vous allez être brevetés de l’Ecole de guerre : ne vous prenez pas au sérieux » , a-t-il demandé aux stagiaires.  « ‘Vous êtes commandés par des cons’, patience votre tour viendra! Souriez, riez : c’est indispensable à la santé et souhaitable dans la difficulté »,   a-t-il conclu.

  • Dynafit Ms Feline Sl, Chaussures de Trail homme Bleu Sparta Blue/uppercut
  • Nasdaq
  • Articles récents

    Articles les plus commentés

    Commentaires récents